digitalLe digital au service de la mode

Possédant une véritable influence sur l’univers de la mode, le digital a permis à bon nombre d’entreprise de se réinventer, de penser autrement, et surtout de faire de l’évolution du web une véritable force pour les entreprises du textile. Qui dit digitalisation, dit aussi adaptation aux nouveaux usages : veille, tendance, vague d’influences, les nouveaux usages d’aujourd’hui permettent au secteur du textile d’innover et de se rapprocher au plus près de sa plus grande force : le consommateur.

L’empire de la mode contre-attaque

Le textile est aujourd’hui en train d’effectuer sa grande révolution numérique, touchant ainsi plusieurs milliards d’individus. Rien qu’en France, le marché du textile comporte 2023 entreprises, employant 57 031 personnes, pour un chiffre d’affaires annuel estimé à 13 milliards d’euros. Cette mutation digitale est avant tout constatée dans le secteur de l’habillement, changeant complètement les usages des consommateurs de plusieurs façons. Premièrement, l’individu lambda devient prescripteur et transforme le marketing et la communication des différentes marques d’habillement. Aujourd’hui, n’importe qui peut posséder un compte Instagram, publier des looks, des tests d’accessoires et recommander des marques, testées et approuvées par votre voisin. La digitalisation a permis à monsieur/madame Tout-le-monde de donner son avis, et plus important encore, sa préconisation. Les marques s’adaptent donc et adoptent le langage de ces nouveaux interlocuteurs, en devenant plus qu’une entreprise de textile mais : un univers, une façon de penser, une attitude, une mode. Les comptes de médias sociaux (Instagram, Twitter Facebook ou encore Pinterest) des marques deviennent donc moins formels et élargissent leurs discours, en proposant directement des tendances, des assortiments de couleurs, des gifs ou des vidéos, mais aussi des looks portés par des personnes qui nous ressemblent et connaissent les mêmes journées que nous (Le compte Instagram de Kookai est un bon exemple en matière de storytelling, d’assortiment de look, et de stratégie de gifs très bien construite).

Le compte Instagram de « MaGrandeTaille » recense des posts de filles aux courbes généreuses qui ne portent pas forcément la marque MaGrandeTaille.

 

Ensuite, la distribution en ligne change radicalement la fonction des magasins et donne naissance à de nouvelles expériences online / offline, permettant d’apporter au consommateur plus qu’un produit ou un achat, mais bel et bien un sentiment d’accompagnement du digital au physique. C’est par exemple le cas de l’opération C&A Fashion Like qui mêlait retail et social media, en implantant des compteurs de likes sur les cintres de ses vêtements. Une preuve de plus montrant l’importance des réseaux sociaux dans l’acte d’achat.

Internet : une immense boutique qui ne dort jamais

 Les boutiques en ligne de mode sont des univers qui ne connaissent pas de temps de repos, tant la demande est importante. En effet, de plus en plus de sites e-commerce, de grossistes en ligne et autres, vous permettant d’acheter, à toute heure de la journée et de la nuit, et de vous faire livrer dès le lendemain. Cette disponibilité de vêtements et de possibilité est alimentée par plusieurs leviers numériques, permettant de communiquer continuellement avec le consommateur : newsletter, soldes en lignes, partage social, notifications de disponibilités, mail d’information des derniers produits consultés…

Chloé Penderie est une bloggeuse mode qui poste des looks sur son compte Instagram souvent en partenariat avec les marques qui font appel à elle.

 

D’ailleurs, nous avons vu fleurir des entreprises digitales au service de la mode comme Fitizzy ou Serial Shoppers. Des entreprises qui vous permettent de connaître votre taille idéale chez la plupart des grandes marques de mode (vêtements et chaussures, oui madame). Consommez mieux, pour consommer plus ! C’est la formule de la mode digitale.

creation profil serial shopper

Capture d’écran de la création du profil sur Serial Shopper

 

Bref, une boutique de vêtement en ligne devient aujourd’hui un véritable mémo pour les internautes, leur permettant de mettre des articles de côté, de comparer, de retourner en magasin un pantalon trop petit ou encore d’essayer un look envoyé mensuellement ! Les possibilités sont nombreuses et l’internaute devient toujours demandeur, que cela soit en terme de tendance, ou d’accompagnement. Aujourd’hui de nouvelles contraintes émergent avec la digitalisation des marques de textile, comme par exemple les problèmes de livraison, les paniers qui s’effacent avec une mauvaise connexion, l’impossibilité d’essayer directement le vêtement, une interface trop compliquée et des paniers trop vite abandonnées !

Le consommateur est aujourd’hui un véritable acteur de l’univers de la mode, de par son implication mais aussi surtout de par son expérience. Il ne faut donc plus seulement proposer de nouvelles tendances en séduisant par ses nouveaux produits, il faut surtout que la marque séduise le consommateur.

Vous avez un projet à nous confier?DIGITAL / PRINT / IDENTITé VISUELLE

Contactez-nous