conseilsMinuteBuzz : le pari 100% réseaux sociaux

success story minute buzz

Premier média français à être orienté 100 % vidéo et 100 % social, il est devenu impossible de trouver le site internet de Minute Buzz. Et pour cause : dans la nuit de dimanche à lundi 3 octobre 2016, le célèbre site de contenu viraux a disparu pour se concentrer uniquement sur les réseaux sociaux. Analyse d’une stratégie risquée mais osée : s’adresser exclusivement aux « millennials ».

Minutebuzz passe du 100 % viral au 100 % social

Si l’on devait résumer l’année 2016 de MinuteBuzz, il suffirait de parler de ses 40 salariés réalisant un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros, mais aussi la production et la mise en ligne de 600 vidéos par mois, 8 millions de fans et 1.5 milliards de vidéos vues. Et pourtant, même si ce site de médias est un véritable succès et lève même 1 millions d’euros en 2014, les objectifs changent et la stratégie de la société change de cap : être présent uniquement sur les réseaux sociaux. La présidente Laure Lefebvre,  justifie :

« Nous ne sommes pas des défenseurs des plateformes à tout prix, mais nous ne pouvions pas ignorer l’évolution des usages de nos lecteurs. »

L’évolution des usages évoquée, c’est la consultation et le visionnage d’informations par les digital natives, ces personnes connectées en tout temps qui préfèrent privilégier une information issue principalement des médias sociaux. Il est donc impossible aujourd’hui de rechercher une vidéo ou un article aperçu sur leur site l’année dernière ou il y a deux ans. Désormais, Facebook, Snapchat, Instagram, Youtube ou encore Twitter, seront vos plateformes de visionnage privilégiées. Dans un monde connecté où le multi-écrans se répand de plus en plus et où adblock règne en maître sur les mobiles en censurant de plus en plus le display et le preroll, la stratégie a du sens et anticipe les prévisions. En 2020, il n’y aura plus que des vidéos sur les plateformes. Cette révolution a déjà lieu aux Etats-Unis : NowThis ou AJ+ ont eux aussi effectué ce changement de positionnement.

Des changements radicaux, mais des opportunités évidentes

D’un point de vue éditorial, MinuteBuzz supprime totalement ses articles et son contenu en ligne pour ne privilégier que des formats 100 % vidéo. Des contenus qui sont finalement plus adaptés aux plateformes sociales. La société choisie donc maintenant de se concentrer sur la récupération de données à partir justement des API de ces plateformes sociales (Facebook par exemple). Du côté des statistiques, les principaux indicateurs seront donc le nombre de vues et les reachs générés auprès des communautés sociales. Quand on sait que 27% des internautes français de 15 ans et plus regardent leurs vidéos sur un smartphone et à l’extérieur de chez eux (étude de Médiamétrie), nous pouvons comprendre ce changement de stratégie qui prend de plus en plus de sens : la consommation vidéo sur smartphone et tablette ne cesse de croître. Se positionner ainsi permet d’imposer une tendance en France, et ainsi inciter les autres marques à faire de même si elles veulent rivaliser en termes d’accès et de visionnage rapide de vidéos à court format. La philosophie Internet reste la même : le bon contenu au bon moment.

Les usages des mobinautes évoluent beaucoup et tendent à confirmer la pertinence du changement de positionnement de MinuteBuzz. Mais il faut rester attentif à ces usages, qui peuvent changer encore et prendre une autre direction. Si les médias sont autant visionnés sur smartphone, c’est en partie grâce à l’arrivée de la 4G. Il suffit d’une évolution technologique pour changer des années d’usages.

Vous avez un projet à nous confier?DIGITAL / PRINT / IDENTITé VISUELLE

Contactez-nous